Confessions d'une accro du shopping - Sophie Kinsella

Publié le par Fab

 

L'histoire :

Becky est journaliste financière à Réussir votre épargne. Son boulot l'ennuie à mourir. Ce qu'elle aime par dessus-tout c'est faire du shopping. Et toutes les excuses sont bonnes pour se laisser aller. Ses dettes s'accumulent, elle est harcelée par son banquier mais toutes les solutions qu'elle imagine pour s'en sortir ne font qu'aggraver sa situation.

 

Mon avis :

C'est le deuxième roman que je lis de Sophie Kinsella après Les petits secrets d'Emma. Pour moi, c'était l'occasion d'une petite récréation littéraire. Ce genre de roman issu de la chick litt se lit très vite et c'est assez divertissant.

J'ai préféré cependant Les petits secrets d'Emma, peut-être parce qu'il y avait l'effet de surprise, c'était mon premier roman de la chiken literature. Avec Confessions d'une accro du shopping, j'ai trouvé au bout d'un moment qu'on tournait en rond, que c'était toujours la même histoire, celle d'une accro du shopping comme le titre l'indique.

Par contre, j'ai bien aimé les anecdotes liées à son métier de journaliste pour les avoir moi-même vécues.

Voilà, un petit roman divertissant donc quand on ne sait pas trop quoi lire ou qu'on a envie de faire une petite pause littéraire.  

Note: 3/5

Confessions d'une accro du shopping, Sophie Kinsella, 2004 - Editions Pocket - (littérature britannique - édition originale :

2000) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Leiloona 14/12/2008 13:57

Un livre frais mais sans plus ... je l'ai lu, mais il ne m'en reste rien. :/

Constance 36 12/12/2008 20:23

Merci d'avoir satisfait ma curiosité... Ca
a mêmel'air plus pasisonnant que journaliste financière !!

Constance 36 11/12/2008 20:52

Moi aussi j'aime bien...
Juste par curiosité tu es aussi journaliste financière ??

Fab 12/12/2008 11:20


Non, je suis journaliste économique, je parle de l'actualité des entreprises dans tous les domaines (politique RH, innovation, stratégie de com'...).
La Bourse et les placements financiers, ce n'est vraiment pas mon truc !