L'Aliéniste - Caleb Carr

Publié le par Fab


L'histoire :

New York, 1896, un tueur en série s'en prend à de jeunes garçons prostitués et semble prendre un malin plaisir à mutiler ses victimes.
Révolté par l'atrocité de ses actes tout autant que par l'indifférence générale dans lequel le meutrier sévit, le préfet Théodore Roosevelt va monter une équipe pour identifier le criminel. A ses côtés, John Moore, journaliste, et Laszlo Kreizler, aliéniste (on dirait aujourd'hui psychiatre).
A partir de procédés révolutionnaires pour l'époque, ils vont tenter de dresser le portrait psychologique de l'assassin.

Mon avis :

J'ai mis du temps à finir ce polar en raison d'une lecture entrecoupée par mille autres petites futilités (et obligations) du quotidien. Il n'en demeure pas moins que L'Aliéniste est un très bon policier.

Son originalité tient moins des méthodes du meurtrier et de son mobile que de la manière dont est menée l'enquête. Les interventions de Kreizler, éminent aliéniste et pourtant peu reconnu par ses confrères médecins (à la fin du XIXe siècle, la psychiatrie n'en est qu'à ses débuts), donne à l'enquête tout son intérêt.
Alors qu'aucun indice matériel ne permet d'indentifier l'assassin, Kreizler et ses collaborateurs arrivent petit à petit par recoupement, déduction, intuition et comparaison avec des cas psychologiques proches à dessiner son profil psychologique. Ne reste plus qu'à trouver qui se cache derrière. Les jours sont comptés, le tueur semble opérer selon un calendrier bien précis établi en fonction des fêtes religieuses.

L'enquête est passionnante, la fin par contre m'a un peu déçue.
Le titre du roman correspond en réalité tout à fait au sujet du livre : le héros dans cette histoire n'est pas le meurtrier mais bien l'aliéniste.

Note : 4 / 5

L'Aliéniste - Caleb Carr - Presses de la Cité, 1995. (édition originale : Etats-Unis, 1994)

Publié dans Polars

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nicolas 22/07/2009 11:56

Très bon polar, en effet, très solide autant dans la construction que dans le style de l'auteur. L'ambiance est bien restituée... j'ai donc adoré, même si je reprocherais tout de même quelques longueurs.

pom' 03/06/2008 08:45

j'ai aimé ce livre car ce sont les premier "Profiler".

Karine 23/05/2008 12:34

Ce livre m'a été offert lors d'un swap (c'est d'ailleurs un survivant... il a survécu à 2 mois sous la neige) et s'il ne se désintègre pas avant, je le lirai certainement bientôt. On ne m'en a fait que des éloges!

florinette 21/05/2008 22:43

Ce n'est pas la première fois que je lis des éloges sur ce livre, il va vraiment falloir que je le découvre !! :-)

Fab 22/05/2008 13:25


Je ne peux que te le conseiller ;-!